Remettre en Doute l’Alliance?

A Calvi, au 2e REP, régiment qui a perdu un homme dans l’embuscade, aucun état d’âme ne perce sur les risques de la mission afghane. En revanche, « faire partie d’une coalition est un problème, concède son chef, le colonel Eric Bellot des Minières. Quand ça tourne mal, on ne peut compter que sur soi. L’idéal est d’avoir ses propres moyens de reconnaissance, de soutien aérien et d’évacuation. »

Source: Le Monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :